Script générateur de phrases

mardi 24 décembre 2013

Expérience de jeu

Tout d'abord, il faut absolument que vous lisiez ceci : ce qui va suivre m'est réellement arrivé, je vous jure que c'est vrai, il faut me croire je ne suis pas fou. C'est ce jeu qui est fou. Je vous promets que je ne raconte pas d'histoire, tout ce qui suit m'est vraiment arrivé, rien n'est faux et même le moindre détail est la pure retranscription de ce qu'il s'est passé. Sans vouloir mettre l'accent sur le fait que ce que je dis n'est pas du tout une invention de ma part, dans le but de vous traumatiser pour le restant de vos jours, en détruisant toute votre enfance, je vais vous raconter ce qu'il s'est passé.


J'étais, comme la plupart des jeunes à mon époque, un grand fan de Pokémon et notamment des jeux sur Game Boy. J'ai eu l'édition Pokémon Jaune avec la Game Boy de la même couleur quand j'avais 6 ans, et c'est celle à laquelle j'attache le plus d'importance. Enfin, à laquelle j'attachais, et je mets évidement l'accent sur la conjugaison au passé car toute mon enfance a été détruite en l'espace de quelques heures cauchemardesques. Durant ces instants de torture insurmontables et indescriptibles je n’avais plus aucun espoir de retrouver un certain équilibre mental. Aujourd'hui je me replonge au cœur des ténèbres de l'enfer pour vous les raconter.


Après avoir terminé la version Jaune, j'ai acheté la version Or ainsi que la version Rouge, bien qu'à l'époque je ne savais pas que cette dernière version était la même que la Jaune. Finalement, après les avoir finis, je me suis mis en quête de nouveaux jeux sur Pokémon. Un Vendredi 13, le soir d’Halloween, lors d'une brocante, dans laquelle je me promenais sous une pluie torrentielle, je suis tombé sur un stand vide, sans personne. Il y avait une table avec une nappe blanche mais rien dessus. Du moins c'est ce que j’ai cru voir au début, mais en m'approchant de plus près je l’ai vue. C'est cette chose ignoble, horrible que l'on ne voit qu'une fois tellement elle nous laisse une séquelle inoubliable dans notre tête. Juste devant moi se dressait le jeu de la mort. Une cartouche de Pokémon, blanche à 2 euros. Je l’ai prise sans payer et lorsque je l’ai enlevée de la table, j’ai vu un message qui était écrit en dessous avec du sang, je vous jure du vrai sang qui coule dans les veines ! Il y avait écrit « NE PAS TOUCHER ! » Mais c'était trop tard... Je l'avais prise. J’ai couru chez moi et ai voulu me débarrasser de la cartouche en la brûlant. Mais ma curiosité m’a poussé à la mettre dans ma Game Boy.


Le jeu s’est lancé, sans intro, sans musique, même le logo Game Boy n'y était pas. Un bug, j’ai pensé. J’avais le choix entre un Nouveau Jeu ou les Options. J’ai commencé une nouvelle partie, et c'est là que j'ai eu la peur de ma vie ! Le professeur Chen connaissait mon nom ! Je n'ai même pas pu en choisir un ! J’ai poussé un hurlement si fort que les fenêtres de ma chambre ont explosé, et j’ai reçu plusieurs morceaux de verre dans la jambe. Cependant ma soif de connaître la suite ne pouvait attendre, j'ai appuyé sur A et continué cette aventure qui me glaçait déjà le sang. J’ai commencé tout de suite dans le labo de Chen, devant la table où sont posés les starters. Bizarrement, il n'y en avait que deux. Le premier était un Missingno, et le second un Pokémon appelé « DON'T CHOOSE HIM !!! ». Ce dernier ne m'était pas familier, je ne l'avais jamais croisé avant. C'est donc lui que j’ai pris et c'est là que tout a basculé. Mais vous vous demandez sûrement comment cela pourrait être pire...


Une fois le Pokémon en poche, je suis sorti du labo de Chen, (qui était d’ailleurs absent) et ai commencé mon voyage vers la ligue. Mon Don'tChooseHim était au niveau 255 et possédait deux attaques. La première était « Dead » et l'autre  « Death ». Je ne les connaissais pas, mais j’ai été impatient de les utiliser, bien que le jeu m'eût terrifié au plus haut point quelques secondes plus tôt. Le premier Pokémon que j’ai rencontré était un Roucool de niveau 7, ce qui me semblait un peu élevé pour un début. De plus, j'avais l'impression que son sprite était différent, il était tout rouge, comme s’il saignait. Une partie de son cerveau était apparente. Je me suis dit que ça devait être un Shiney. Mon Pokémon est apparu et j’ai été le premier à attaquer. J’ai choisi l'attaque « Dead », malheureusement elle a échoué. Dommage, j'aurais voulu savoir ce qu'elle faisait. Mais j'avais toujours « Death » au tour suivant. Le Roucool Shiney a ensuite attaqué. Cependant, on aurait dit qu'il s'attaquait lui même car c'est lui qui a pris les dégâts. Lorsqu'il n’a plus eu de PV, il n’est pas tombé K.O... Mais il est MORT !!!! Je vous promets, je vous montrerai un screenshot de ma Game Boy, il y avait écrit « Roucool est mort ! ». J'ai eu si peur, que j’ai poussé un cri tellement fort que les morceaux de verre déjà brisés se brisèrent encore plus et vinrent se planter dans mon autre jambe. Malgré une souffrance incalculable, j’ai continué à jouer, ma curiosité m’obligeant à aller plus loin...


Les quelques arènes n’ont pas été un problème, et j’ai continué sans trop de difficulté. Au fur et à mesure que j’avançais dans le jeu, les couleurs devenaient plus ternes, le jeu plus lent, les cris des Pokémon plus faibles, si faibles qu'ils ressemblaient plus à des cris d'agonie. J’ai remarqué au passage l'absence de la team Rocket. Dommage, je les trouvais sympathique et ils avaient de bons Pokémon rares. Mais cela faisait pâle figure à coté de ce qui m'attendait encore. Après un court passage dans la grotte près d'Azuria je suis arrivé dans une petite ville, sans arène et entourée par des montagnes. C'était Lavanville, un charmant petit village avec un cimetière sur plusieurs étages. J’adorais cette idée qu'ils pouvaient empiler les corps sur plusieurs étages, et j’imaginais le gain de place que ça devait être pour cette petite commune. La musique me plaisait bien, alors j’ai mis mes écouteurs et le son à fond. Je suis alors sorti de la ville par le Sud, mais la musique ne s’est pas arrêtée. Au contraire le volume montait tout seul ! Ça devenait bien trop fort et les décibels ont atteint rapidement le seuil de douleur. Mes oreilles pissaient le sang, c'était horrible je vous promets, croyez moi ! J’ai voulu arracher mes écouteurs, mais ma curiosité m’a poussé à écouter la suite de la musique. Je me suis donc résigné à finir le jeu avec cette musique dans les oreilles.


Après une ou deux heures à battre les champions d'arène, il était temps d'aller vers la ligue. Mais après avoir battu le dresseur servant de substitut à Giovanni, dont le sprite était celui d'un habitant basique, je me suis fait téléporter dans une salle qui ressemblait à celle d'un des membres du conseil des 4. Il s'agissait de la dresseuse de Pokémon Spectre. Cependant il n'y avait pas de dresseur, seulement un Pokémon au centre de la pièce. Il a couru vers moi et un combat a commencé, après que le Pokémon ait poussé un hurlement strident, qui détruisit la plupart des meubles de ma chambre. Le Pokémon adverse était un Don'tChooseHim, mon Don'tChooseHim en fait, car je n'avais pas d'autre Pokémon (je n'ai eu aucune occasion d'acheter une Pokéball durant la partie). Il m’a donc lancé l'attaque Dead. Et là... Je ne l'avais pas vu venir...Jamais je n'aurais pensé qu'une telle attaque puisse être mortelle. Mon personnage a poussé un cri strident qui m’a fait hurler. Mais à la place du son, c'était du sang qui sortait de ma bouche, des litres et des litres. Je crachais tout mon sang et j'ai eu beaucoup de mal à nettoyer mon écran de Game Boy pour continuer à jouer, à cause de ma curiosité sans cesse grandissante. Le cri s’est enfin arrêté, j’ai alors cru être sauvé car j’ai vu les crédits apparaître. Mais le nom de que j’ai vu n'était pas le bon. C'était ENCORE LE MIEN ! C'est pas possible ! En dessous il y avait écrit « MORT LE 17/09/2013 ». J’ai hurlé si fort suite à cet insupportable message que toutes les vitres de ma maison ont explosé et sont venues se planter dans mon bras gauche. La douleur était interminable et indescriptible ! Je voyais Don'tChooseHim partout ! C'était impossible ! Incalculable ! Infernal ! Les adjectifs en « in » me manquent pour décrire l'horreur que j’étais en train de vivre ! 


C'est alors que j’ai été absorbé dans le jeu, je vous promets que c'est vraiment arrivé, j'ai filmé car j'ai eu le temps d'aller chercher un caméscope avant d'être absorbé par la Game Boy. Je me suis retrouvé face à Don'tChooseHim, qui s’est mis à hurler et à me découper le ventre. Mes entrailles se répandaient sur le sol et mon cerveau a explosé, à cause de la musique de Lavanville que je n’avais toujours pas coupé et dont le volume continuait de monter. J’ai titubé et suis alors tombé dans une tombe avec MON NOM DESSUS ! Encore ! Tout le monde connaît mon nom dans ce jeu !


Je me suis alors réveillé dans mon lit. Je ne m’attendais tellement pas à ce que tout ça se passe dans un rêve, ça paraissait trop vrai. Dommage que toutes les preuves aient disparu... Mais c'est alors que j’ai regardé ma fenêtre et remarqué qu'il n'y avait plus aucun carreau... Et là j’ai vu la cartouche posée sur ma table ! Et j’ai vu Don'tChooseHim me trancher la t

18 commentaires:

  1. non là c'est vraiment trop abusé ! mais le concept reste bon

    RépondreSupprimer
  2. MDR Vendredi 13 le soir d'Haloween XD
    Les vitres qui se pètent et les meubles qui se pètent quand il crie XD
    OVER 9000/20

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Toute les fenêtres de la maison qui se brisent pour venir se planter dans son bras droit 😂😂 jsuis moooorte

      Supprimer
  3. Quelle satire !!!
    Tu m'as tuée sur 2 trucs : " Un vendredi 13, le soir d'Halloween... " paye ton ambiance horrifique
    " La team rocket avait disparut... Dommage je les trouvais sympathiques et puis ils avaient des pokemon rares... " ....je n'ai RIEN a dire.... Ah si... C'était VRAIMENT ABUSER mais bien.

    RépondreSupprimer
  4. un etre humain ne peut pas geuler aussi fort pour que toute les vitres de sa maisons se pettent à oui et quand elles se petent elles lui tombent dessu oui biensure elle sont toute au meme endroit au dessu de lui les fenetre

    RépondreSupprimer
  5. un etre humain ne peut pas geuler aussi fort pour que toute les vitres de sa maisons se pettent à oui et quand elles se petent elles lui tombent dessu oui biensure elle sont toute au meme endroit au dessu de lui les fenetre

    RépondreSupprimer
  6. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  7. Le mec a juste violé la logique avec les meubles et les vitres...

    RépondreSupprimer
  8. Un vendredi 13,le soir d'halloween!
    La logique ! (/°^°)/

    RépondreSupprimer
  9. N'empêche j'aimerait bien savoir qui peut tenir des heures devant un écran avec les bras et les jambes en sang, le cerveau éclaté et les tripes en bouillie.

    RépondreSupprimer
  10. Sérieusement, j'ai adoré cette troll pasta, peut-être même la meilleure que j'ai lut, j'ai tellement rit que j'en pleure encore, les vitres putain, "tout le monde connait mon nom dans ce jeu"

    Bref juste magique

    RépondreSupprimer
  11. Ah oui et aussi.... ON PEUT PEUX PAS FAIRE DE SCREENSHOT AVEC SA GAMEBOY ^^

    RépondreSupprimer
  12. Ah oui et aussi.... ON PEUT PEUX PAS FAIRE DE SCREENSHOT AVEC SA GAMEBOY ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pourquoi tu cherches des incohérences dans une troll pasta?

      Supprimer
  13. En même temps, faut être un peu con pour choisir CandleJack comme starter. Tout le monde sait qu'en plus d'être nul, il est chiant comme il ne te laisse jamais finir tes ph

    RépondreSupprimer